Publié dans Chroniques, Pocket Jeunesse, Stéphane MICHAKA

Cité 19 (Tome 1) : Ville noire de Stéphane Michaka

Livre emprunté à la bibliothéque ! Lecture terminée ! Mon avis arrive au plus vite !

Pour que vous en sachiez plus :

L’auteur : Stéphane MICHAKA / L’éditeur : Pocket Jeunesse / Le nombre de pages : 349 / Le prix : 16,90 €


Ce qu’en dis la quatrième de couverture :

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifier le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.


L’extrait qui peut vous faire envie :

« Sa première nuit, Faustine la passa dans un dortoir de cousettes. C’était en haut d’un immeuble de la rue des Cartonnages. Manon y partageait le gîte avec vingt couturières. Un lit était vacant depuis peu. On le donna à Faustine. Elle découvrit alors les us et coutumes du peuple des cousettes. Elle avait l’impression d’être une petite souris dans les coulisses de la confection et de la mode. Il y avait les brodeuses, les finisseuses et les retoucheuses. Si elles n’utilisaient pas les mêmes instruments, toutes suaient sang et eau pour un maigre salaire. »


Ce que j’en pense :

Quand j’ai installé Ville noire sur son étagère à la bibliothèque où je suis bénévole, j’ai de suite été intrigué ! Il me le fallait  😉 ! Je me suis donc inscrite à la bibliothèque pour pouvoir l’emprunter  🙂 ! Je ne regrette absolument pas et compte bien emprunter le tome 2, Zone blanche, cette semaine, le premier m’ayant fait passer un très bon moment !

Ville noire met en scène Faustine, une jeune fille « atypique » passionnée d’Histoire, et en particulier par le Paris du XIXe siècle ! Abandonnée par sa mère, elle doit faire face, seule, au décès de son père ! Faustine a cependant un énorme doute quant à l’identité du cadavre qu’elle a du identifier à la morgue ! Pour elle, son père n’est pas mort ! Elle se lance donc à sa recherche… et se retrouve propulsée 150 ans… plus tôt ! Le réveil est difficile et très perturbant pour la jeune femme ! Mais c’est aussi  le début d’une incroyable aventure… sans répit pour les lecteurs  🙂 !

Le gros point fort de cette lecture est pour moi, et c’est indéniable, le mélange des genres ! En effet, Ville noire est un premier tome mêlant à merveille thriller, Histoire et science-fiction ! Un mélange détonnant pour une histoire qui m’a tenu en haleine du début à la fin  🙂 ! Et je peux vous dire que cette fin, justement, laisse présager une suite tout aussi palpitante  😉 !

Autre gros point fort : les personnages ! J’ai de suite été charmé par Faustine ! Un personnage plutôt complexe qui, je pense, risque encore de me surprendre et de m’étonner par le suite ! Je tiens également à mentionner Lucie, que j’espère pouvoir découvrir davantage lors de ma lecture du tome 2  🙂 !

Vous l’avez compris, ce premier tome est une réussite ! Une très belle découverte ! A découvrir  🙂 !


Littérairement vôtre

Stéphanie

Publicités