Publié dans Chroniques, Gallimard Jeunesse, Ruta SEPETYS

Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys

Service Presse ! Lecture terminée ! Mon avis arrive au plus vite !

Pour que vous en sachiez plus :

L’auteur : Ruta SEPETYS / L’éditeur : Gallimard Jeunesse / Le nombre de pages : 496 / Le prix : 16,50 €


Ce qu’en dis la quatrième de couverture :

Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées. Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre. Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l’avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes… Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhelm Gustloff, un énorme navire promesse de liberté…

Inspirée par la plus grande tragédie de l’histoire maritime, Ruta Sepetys lève le voile sur une catastrophe scandaleusement occultée de la Seconde Guerre mondiale, qui a fait au moins six fois plus de victimes que le Titanic en 1912.


L’extrait qui peut vous faire envie :

« Je hais ce navire. De l’acier, sans vie, et qui sonne creux à l’intérieur. Je préférerais être dans une petite embarcation en bois taillée dans un vieil arbre ou même dans une coquille de noix. Je déteste les oiseaux en acier ; je déteste les bateaux en acier. Ces bateaux-là, stériles, ne sont pas faits pour apprécier la mer. Ce sont des vaisseaux de guerre. »


Ce que j’en pense :

Après avoir lu et adoré Big Easy, j’ai été ravie de recevoir, et ce en avant-première, le nouveau roman de Ruta Sepetys : Le sel de nos larmes (sorti le 16 juin) ! Je me suis donc lancée dans la lecture de ce roman historique après avoir terminé Le garçon au sommet de la montagne de John Boyne, un autre roman historique, bien que ce ne soit pas mon genre littéraire ! Si le livre de Boyne a été une belle découverte livresque, celui de Sepetys est un coup de coeur  ❤ ! Les romans historiques seraient-ils, finalement, faits pour moi ? Allez donc savoir  😉 !

Avec Le sel de nos larmes, Ruta Sepety « lève le voile sur la plus grande tragédie maritime de tous les temps » : le naufrage du Wilhelm Gustloff navire torpillé par un sous-marin soviétique le 30 janvier 1945, en pleine Seconde Guerre mondiale ! Ce roman, richement documenté (en effet, Ruta Sepetys a fait un très beau travail de recherche), m’a permis d’être enfin informée de cette terrible catastrophe qui a fait nettement plus de morts que le tristement célèbre naufrage du Titanic en 1912  😦 !

Le sel de nos larmes est un roman où se côtoient quatre narrateurs : Joana, Florian, Emilia et Alfred ! Chacun né dans un pays différents… mais ayant le même but : embarquer sur le Wilhelm Gustloff pour tenter de fuir cette guerre qui leur a tout pris ! Ces quatre adolescents, qui vont s’unir par la force des choses, vont vivre un périple très difficile, frôlant la mort à plusieurs reprises !

Comment ne pas s’attacher à Joana, Emilia et Florian ? Et surtout, comment ne pas s’attendrir pour Klaus, Le Petit Garçon Perdu ? Le sel de nos larmes est riche en personnages secondaires : je pense notamment à Ingrid, au Poète Cordonnier et à Eva ! C’est un réel plaisir de suivre ce petit groupe tout au long de ces 496 pages qui se tournent avec grand plaisir  🙂 ! Mais Le sel de nos larmes, c’est aussi Alfred, l’un des narrateurs, que j’ai trouvé détestable au plus haut point ! Grâce à tous ces personnages, ce livre nous fait passer par différentes émotions ! Car Le sel de nos larmes, c’est aussi : la peur, la mort, l’amour, l’amitié, la guerre, l’espoir… et tant d’autres choses !

Vous l’aurez compris, je vous recommande très fortement de lire ce nouveau roman de Ruta Sepetys ! C’est un petit bijou  🙂 ! Un beau coup de coeur  ❤ !


A lire du même auteur (mon avis en cliquant sur la couverture) :

Big easy


3008286267_1_278_LHZzXLmFMerci à Gallimard Jeunesse pour cette découverte


Littérairement vôtre

Stéphanie

Publicités