Publié dans Maïa BRAMI, Petits mots d'auteurs

Ces petits mots d’auteurs qui font tant plaisir…

Ma bannière et j'en suis fiere

J’ai décidé de continuer de regrouper (afin d’en garder une trace) les petits mots d’auteurs que je reçois lorsque je publie une chronique sur un de leur livre 🙂 ! Après un premier article bien rempli sur l’ancien blog (que je vous propose de redécouvrir en cliquant ici), voici donc venu le moment de créer le deuxième 🙂 !


  • Le lundi 12 octobre 2015 : Samedi, j’ai publié mon avis sur Même les stars aiment les sardines à l’huile de Maïa Brami 🙂 ! Et dimanche matin, j’ai eu le plaisir de trouver sur Facebook un peu mot de l’auteur : Stéphanie, merci infiniment pour cette critique : un vrai cadeau 🙂 ! C’est moi qui vous remercie, Maïa Brami, pour cette belle découverte livresque et pour l’opportunité qui m’a été offerte de pouvoir lire votre livre avant sa sortie 🙂 ! Un grand merci !
Publicités
Publié dans Chroniques, La Martinière Jeunesse, Maïa BRAMI, Service Presse

Même les stars aiment les sardines à l’huile de Maïa Brami

124602_couverture_Hres_0

Pour que vous en sachiez plus :

L’auteur : Maïa BRAMI / L’éditeur : La Martinière Jeunesse / Le nombre de pages : 224 / Le prix : 12,90 €


Ce qu’en dis la quatrième de couverture :

Alors que ses copines sont en vacances, Douce fait un stage dans le magazine féminin d’une amie de sa mère. Hélas ! L’ambiance est désastreuse. Chargée de rédiger les psycho-tests que les journalistes méprisent, Douce a du mal à trouver sa place. Alors quand, par hasard, elle rencontre Amira, sa chanteuse préférée, Douce saisit sa chance. Si elle réussit à décrocher une interview exclusive, peut-être parviendra-t-elle enfin à être reconnue ?


 L’extrait qui peut vous faire envie :

« J’arrive au magazine en avance, sandales compensées aux pieds, inconfortables mais nécessaires pour affronter Miss queue-de-cheval, jean gris de ma mère – qui me va beaucoup mieux  qu’à elle -, débardeur noir pour ne risquer aucune fuite au niveau des aisselles, cheveux attachés en chignon haut surmonté d’une fleur pailletée retrouvée dans ma boîte à élastiques, que je n’aurais jamais osé ressortir sans l’avoir trouvé cool sur la tête de la Hippie chic. Dans cette tenue, je suis infaillible. »


Ce que j’en pense :

Après avoir lu et apprécié Les princes charmants n’existent pas, c’est avec plaisir que j’ai découvert Même les stars aiment les sardines à l’huile de Maïa Brami 🙂 ! En effet, comment peut-on résister au titre de ce livre ? Et surtout, que dire de la couverture… si ce n’est que ce jaune flashy y apporte beaucoup de peps  🙂 ! Une couverture que je trouve très sobre et élégante et qui ne nous donne qu’une envie : se plonger dans cette histoire qui s’annonce, rien qu’en lisant la quatrième de couverture, très pétillante  🙂 !

Même les stars aiment les sardines à l’huile raconte donc l’histoire de Douce Blanc, adolescente qui, au lieu de partir s’éclater en vacances, doit faire un stage d’été dans le magazine féminin d’une amie de sa mère ! Son arrivée au sein de l’équipe (composée de la Garçonne, de la Fashion, de la BCBG, de la Hippie Chic, de la Beauty addict et de Miss queue-de-cheval) lui permet de prendre en charge la rubrique Psycho-test du magazine ! Voilà donc que Douce se met à créer des tests qu’elle partage ensuite sur son blog : le blog d’une douce dingue  😉 ! Car oui, Douce tient un blog… ce qui permet aux lecteurs de faire les tests  😉 ! Un gros plus pour moi qui, je ne vous le cache pas, adore faire ce genre de tests lors de mes vacances d’été  🙂 !

Lors de ce stage, qui réserve à Douce pas mal de surprises, bonnes ou mauvaises, elle tombe nez à nez avec Amira, sa chanteuse préférée 🙂 ! Commence alors pour elle une aventure incroyable où Douce s’avère être  est la fille de toutes les situations  😉 !

Même les stars aiment les sardines à l’huile est une lecture fraîche, acidulée et pétillante (promesse tenue) ! Certains passages sont attendrissants, d’autres plutôt amusants  🙂 ! Vraiment parfait pour passer un excellent moment de détente  🙂 ! Un livre à lire les doigts de pieds en éventail  🙂 !


A lire du même auteur (mon avis en cliquant sur la couverture) :

CVT_Les-princes-charmants-nexistent-pas_193


11073993_10153175057943567_8201153434708702732_oMerci à Maïa Brami pour cette découverte


Littérairement vôtre

Stéphanie