Publié dans Chroniques, Gallimard Jeunesse, John BOYNE, Service Presse

Le garçon au sommet de la montagne de John Boyne

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Pour que vous en sachiez plus :

Parution : le 9 juin 2016

L’auteur : John BOYNE / L’éditeur : Gallimard Jeunesse / Le nombre de pages : 264 / Le prix : 13 €


Ce qu’en dis la quatrième de couverture :

Il y a près de dix ans, John Boyne écrivait son premier et inoubliable récit pour la jeunesse : l’histoire d’un enfant vivant à l’ombre du régime nazi, Le garçon en pyjama rayé. Un roman bouleversant vendu à plus de 190 000 exemplaires en France, désormais un classique incontournable. Cette année, rencontrez un autre garçon au destin bien différent, mais tout aussi troublant : Le garçon au sommet de la montagne.

A l’aube de la Seconde Guerre mondiale, le petit Pierrot mène une vie insouciante et heureuse à Paris. Devenu orphelin, il rejoint sa tante, en Allemagne, dans une maison en haut de la montagne. Sauf qu’il ne s’agit pas d’une maison ordinaire. C’est le Berghof, la résidence secondaire d’Hitler. Pierrot va découvrir un nouveau monde, fascinant et monstrueux.


L’extrait qui peut vous faire envie :

« Il ne pensait plus à maman autant qu’autrefois, même si son père lui apparaissait parfois en rêve, en uniforme et souvent un fusil à l’épaule. Il ne répondait plus aussi régulièrement à Anshel qui signait désormais toutes ses lettres du signe du renard – comme le lui avait suggéré Pierrot – au lieu de son nom. Chaque jour qui passait sans répondre à son ami lui donnait le sentiment coupable de le laisser tomber, mais en lisant les lettres d’Anshel et en entendant les nouvelles de Paris qui lui parvenaient, il s’aperçut qu’il était tout simplement incapble de trouver quoi lui répondre. »


Ce que j’en pense :

Le garçon au sommet de la montagne est un roman « historique » pour adolescents ! Bien que n’étant pas spécialement attirée par ce genre littéraire, je dois vous avouer que j’ai passé un très bon moment en compagnie de Pierrot, ce petit garçon que la vie n’a pas épargné !

Ayant perdu ses parents, Pierrot se retrouve contraint de séjourner quelques temps dans un orphelinat d’Orléans ! Il finit tout de même par partir vivre en Allemagne, chez sa tante Beatrix qu’il ne connaît pas encore, gouvernante au Berghof, la résidence secondaire du terrible Adolf Hitler !

A son arrivée au sommet de la montagne, où se trouve cette résidence, Pierrot est un enfant des plus banals ! Gentil et calme, il s’intègre assez facilement au Berghof ! Puis, petit à petit, et surtout à cause de cette « proximité » qu’il partage désormais avec le Führer, Pierrot change et devient de plus en plus dur ! Il n’a plus aucune pitié, s’isole et perd le peu de personnes ayant vraiment de l’intérêt pour lui !

Le garçon au sommet de la montagne est un livre très bien écrit et, bien qu’abordant un sujet douloureux, très plaisant à lire  🙂 ! J’ai été embarqué dans cette histoire du début à la fin ! J’ai même fais, tout au long de ma lecture, différentes recherches sur le net pour en savoir davantage sur les nombreux personnages qui apparaissent au fil des pages !

Cette lecture m’a permis d’apprendre énormément de choses sur cette période qu’a été la Seconde Guerre mondiale ! Je ne peux que vous la recommander ! C’est une très belle découverte  🙂 !!!


3008286267_1_278_LHZzXLmFMerci à Gallimard Jeunesse pour cette découverte


Littérairement vôtre

Stéphanie

Publicités