Publié dans Chroniques, Gallimard Jeunesse, Jessica BRODI

Une semaine, 7 lundis de Jessica Brody

brody_1semaine7lundis_A58245.indd

Pour que vous en sachiez plus :

L’auteur : Jessica BRODY / L’éditeur : Gallimard Jeunesse / Le nombre de pages : 482 / Le prix : 19,90 €


Ce qu’en dis la quatrième de couverture :

Moi, Ellie Spark, j’ai survécu au pire lundi de tous les temps.

Une journée HO-RRI-BLE, qui n’a été qu’une succession d’évènements catastrophiques, du type : 1 recevoir au réveil un texto de son petit copain qui dit : « Il faut qu’on parle » (formule qui est, soyons honnête, le signal universel d’un désastre imminent) 2 oublier son parapluie et se retrouver avec une tête de rat mouillé sur la photo de classe 3 avoir les lèvres qui gonflent en plein discours à cause d’une stupide allergie aux amandes. Alors, quand j’ai découvert, le lendemain, que j’avais une chance de tout recommencer, j’ai béni les dieux, sauté dans mes vêtements et je me suis précipitée au lycée, avec un seul but en tête : rattraper mes erreurs et reconquérir le cœur du garçon de mes rêves. Parce qu’on a parfois besoin d’une semaine entière de lundis pour comprendre ce que l’on veut vraiment !


L’extrait qui peut vous faire envie :

« Je ne peux pas. Je ne peux pas revivre tout ça une fois de plus. Ni continuer à essayer d’arranger les choses avec Tristan pour que mes efforts soient effacés le lendemain matin. C’est comme si je courais sur un tapis de course. Tu cours et cours et cours, mais à la fin, tu n’es allée nulle part. A quoi ça sert, bon sang ? »


Ce que j’en pense :

Une semaine, 7 lundis est un petit pavé de 482 pages que j’appréhendais un peu de lire (de par son épaisseur) ! Je me suis tout de même lancée… et je dois dire que j’ai passé un bon moment en compagnie de Tristan, d’Owen et d’Ellie !

Cette dernière est une adolescente plutôt discrète, en couple avec Tristan, la « rock-star » du lycée ! Leur rendez-vous à la fête foraine (un lundi soir) ne se passe absolument pas comme l’avait prévu et espéré Ellison ! Elle fait alors un souhait : celui de tout recommencer à zéro afin d’avoir une seconde chance ! Par le plus grand des hasards (c’est peu de le dire), son vœu se réalise ! Elle a alors six lundis supplémentaires (plus qu’elle ne l’espérait) pour essayer d’arranger les choses ! Y parviendra-t-elle ?

Une semaine, 7 lundis est divisé en 7 parties, une pour chaque lundi ! Les trois premiers lundis sont plutôt répétitifs et amènent un peu de lenteur à l’histoire ! A partir du quatrième lundi, tout s’active ! On a alors vite envie de tourner les pages pour avoir le fin mot de toute cette histoire (fin mot que j’ai malheureusement deviné dès le début) !

Une semaine, 7 lundis est un livre sympathique, rafraichissant et sans prise de tête… mais un peu trop prévisible à mon goût ! C’est un peu dommage !


3008286267_1_278_LHZzXLmFMerci à Gallimard Jeunesse pour cette découverte


Littérairement vôtre

Stéphanie