Publié dans Chroniques, Folio, Jean-Paul DIDIERLAURENT

Le liseur de 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

A46144

Pour que vous en sachiez plus :

L’auteur : Jean-Paul DIDIERLAURANT / L’éditeur : Folio / Le nombre de pages : 208 / Le prix : 7,10 €


Ce qu’en dis la quatrième de couverture :

« Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien. Ça va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matins. »

Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6h27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l’amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie.


L’extrait qui peut vous faire envie :

« Guylain répugnait à soulever le capot du tableau de commande de la Zerstor 500. Comme souvent, il éprouva la sensation désagréable de sentir la tôle vibrer sous ses doigts alors que rien ne pouvait l’expliquer, comme si la Chose, bien vivante, trépignait d’impatience à l’idée de commencer sa journée. Dans ces moments-là, il laissait les automatismes prendre le dessus. Se cantonner dans ce rôle d’opérateur en chef pour lequel on le payait gracieusement mille huit cent quarante euros tous les mois, primer de panier comprise. »


Ce que j’en pense :

Je prends régulièrement l’avion (environ tous les 15 jours) pour rendre visite à mon chéri à Toulouse… et, même à l’aéroport, je ne peux m’empêcher de faire des achats livresques  😉 ! Dernièrement, j’ai jeté mon dévolu sur L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea (de Romain Puértolas) et le livre que je vous présente aujourd’hui, Le liseur de 6h27 (de Jean-Paul Didierlaurent) ! Dans l’avion, je me suis jeté sur ce dernier  🙂 ! Et je peux déjà vous dire qu’il m’a fait passer un bon moment… sans être une lecture « mémorable » pour autant !

Guylain Vignolles, le personnage central de ce petit roman de 200 pages, est un homme « effacé » qui, pour pouvoir supporter son job, à un petit rituel  😉 ! Tous les jours de la semaine, il devient le liseur de 6h27 ! Dans le RER qui le conduit jusqu’à son travail, il parcourt à voix haute des fragments de livres… pour le plus grand plaisir des autres passagers  🙂 !

Nous découvrons donc la vie plutôt banale de Guylain qui, pour gagner sa vie justement, est aux commandes de la Zerstor 500, cette machine qu’il déteste tant ! En effet, dans l’usine où bosse Guylain, on détruit à longueur de journée des tas de livres invendus  😦 ! Un crève-cœur pour cet amoureux des mots !

Ce livre, ce n’est pas seulement l’histoire de la Zerstor 500 et du mal-être de Guylain ! C’est aussi une très belle histoire d’amitié entre Guylain et Giuseppe ! Ce dernier travaillait sur la Zerstor 500 jusqu’au jour où un « événement inattendu » se produisit ! Depuis lors, il n’a qu’une chose en tête : retrouver ce qu’il a perdu ! Et je peux vous dire que cette quête est… inattendue, originale et émouvante !

Le liseur de 6h27 est aussi l’histoire d’une magnifique rencontre  🙂 ! Là aussi, une intrigue que je n’ai pas vu venir ! Et la fin est à la hauteur de mes attentes  🙂 !

Le liseur de 6h27 est une lecture très plaisante que je ne peux que recommander ! Une lecture pleine de bons sentiments  🙂 !


Littérairement vôtre

Stéphanie

Publicités

8 commentaires sur « Le liseur de 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s